FAQ FDSR

Puis-je faire la formation Doula, si j’ai ne pas encore accouché ?

IMG_0623

Même si nous savons clairement et pensons que des femmes n’ayant pas encore d’enfants peuvent avoir des qualités pour devenir Doula, la fédération a résolu de s’en tenir à cette condition d’admission. La formation en Suisse se base sur la propre expérience d’une grossesse, de la naissance et des couches. Les conditions d’admission ne sont toutefois pas les mêmes dans tous les pays européens

.

2. Il y a t-il des formations ou des connaissances préliminaires particulières requises pour la Formation Doula Suisse Romande ?

La formation est courte et repose fortement sur votre engagement et vos initiatives. Des études obligatoires suivies d’études supérieurs, maturité, CFC ou autre, sont nécessaires, afin d’assurer une bonne capacité d’analyse, et de compréhension parmi les Doulas. L’expérience de vie vient aussi enrichir ces échanges et par conséquent la qualité de votre travail et celui des vos collègues.

3. Quand Puis-je devenir membre de l’association DOULA CH ?

Les Doulas en FDSR peuvent adhérer à l’association DOULA CH après l’atelier correspondant au module 2. Elles sont présentées à partir de ce moment sur le site web comme Doulas en formation.

Lors d’une formation Doula à l’étranger, on peut présenter une motion d’équivalence à la fédération. Si le cursus correspond aux demandes de la fédération, cette femme peut alors adhérer à la fédération sans autres étapes de formation.

4. Pourquoi un accès à Internet et une adresse d’email personnel sont requis pour la Formation Doula Suisse Romande ?

L’accès Internet est nécessaire car les envois de matériel et les informations se font par ce biais. De plus les nouvelles générations maitrisent parfaitement ce média et la majorité des parents nous contactent par le net.

5. Comment puis-je trouver les accouchements, cours de préparation à la naissance et groupes de soutien nécessaires pour avoir le diplôme?

C’est de la responsabilité de chaque participante de trouver dans sa région les cours de préparation, les groupes de soutien et les accompagnements à la naissance. Cela permet de créer un réseau local qui est très important pour le métier de Doula. Toutefois, si une apprentie doula n’a pas trouvé, ou terminé, d’accompagnements à la naissance pendant l’année d’apprentissage, elle dispose d’un délai de 2 ans, après la fin de la formation pour remplir cette formalité et obtenir son diplôme.

6. Puis-je gagner suffisant avec mon travail de Doula pour ma subsistance ?

Non. Avec le forfait que nous demandons, nos dépenses et frais sont certes couverts. Mais les demandes d’accompagnement, bien qu’ils soient augmentation, ne nous permettent pas d’en vivre. C’est un métier qui en est encore à ses débuts dans notre région. De plus, être doula est un métier qui demande beaucoup d’engagement, il n’est pas possible d’accompagner un nombre élevé de femmes et proposer un accompagnement convenable.